Pour vous inscrire à notre newsletter, c'est ici !
Merci pour votre inscription !
Erreur de saisie
CONTACT
L'or de sipÁn
AUTEURS
catalogue
jeunesse
ACCUEIL
histoires de TRÉSORS
PRESSE

Q/R #BONUS

PUBLIÉ LE

5

October

Retrouvez ici les réponses de l’auteur aux questions qui lui ont été posées sur Facebook lors de l'ultime séance de Q/R de la chasse au trésor…

Merci pour les solutions, effectivement après-coup tout paraît si simple ! Bravo au trouveur ! Pour ma part, vu le peu de temps que j'ai pu y consacrer, je suis assez content de voir que je n'avais pas fait trop d'erreurs là où j'en étais resté (bon à part le KV… j'avoue celui-là, j'en étais loin…). En tout cas ça m'encourage à m'investir davantage dans la prochaine !
Merci pour votre gentil message. Il y a clairement, comme dans toutes disciplines, une courbe d’apprentissage, et vous débuterez votre prochaine chasse au trésor en étant beaucoup plus aguerri, c’est certain !

Merci Sipán, bon, un poil trop tard après Chasseur-Cueilleur et même AZ. C'est le jeu ! Bravo encore à l'inventeur. Tout de même affligée de voir que des « chercheurs » donnent leurs solutions en clair pour flatter leur ego ! Ça me rend dingue… mais on dirait que désormais il faut faire avec !
C’est un débat que j’ai pu suivre sur certains forums. En effet, depuis plusieurs années, les chasses au trésor font l’objet de partages de solutions permettant à l’ensemble de la communauté d’avancer, et faisant parfois perdre leur avance à certains chercheurs. On peut voir de bons côtés à cet altruisme, même si dans le cadre d’un jeu avec un gagnant unique cela peut être frustrant, j’en conviens. Disons que c’est désormais un élément qui s’impose à nous tous, concepteurs comme chercheurs, et qu’il faut effectivement faire avec.

Pas de succesy en E2 ! Bon sang ! À la ramasse complète… Mais Einstein et Exposition universelle ça marchait aussi, sacré hasard !
Oui, c’est le lot de toute chasse, en effet. Impossible pour un auteur d’anticiper l’ensemble des potentielles coïncidences. Celle que vous évoquez pouvait sembler cohérente, je vous le concède !

Quel était le (ou les) élément(s) de confirmation possible(s) pour AGDE ?
Il n’y en avait pas. Certaines villes-solutions étaient liées à la thématique de l’énigme, mais pas toutes. Le tracé qui se formait au fur et à mesure pouvait servir de confirmation ou d’infirmation des solutions. Quatre villes suffisaient pour aboutir à une zone approximative (l’intersection de deux droites), mais il fallait avoir identifié les sept villes pour obtenir le crypto final.

Comment avez-vous pu dormir tranquille lorsque vous faites une IS qui confirme un code Vigenère et que vous savez que tout le monde était sur INCAS et SUCCES Y ?
La méthode Vigenère était bien celle à utiliser pour décrypter le code en question, donc cette IS avait toute sa place dans le déroulement du jeu. Elle a permis de recentrer le débat pour les joueurs qui essayaient de résoudre le crypto avec d’autres méthodes (par exemple, ceux partis sur la piste « KILOVAR »). Certains chercheurs se sont effectivement trompés sur le texte « source » du Vigenère, mais je ne pouvais vraiment pas éliminer leur hypothèse avec une IS ou une Q/R, cela n’aurait pas été juste pour ceux qui avaient la bonne solution et à qui j’aurais ainsi fait perdre leur avance potentiellement décisive sur cette énigme…

Pour la solution de BEAUVAIS quand même… sérieusement les amis… bref ! Beaucoup de pistes des joueurs plus belles que les solutions. Sinon le reste tenait la route et j'assume de ne pas avoir trouvé les bonnes solutions.
Les forums de chasses au trésor regorgent de solutions plus élégantes les unes que les autres, si l’on en croit leurs auteurs 😉
C’est évidemment une question d’appréciation personnelle : certains aiment les cryptos purs, d’autres moins, certains adorent dessiner des dizaines de tracés sur une carte, d’autres n’y trouvent aucun intérêt, et ainsi de suite… Il faut garder en tête qu’une instruction trop claire dans une énigme n’a aucune chance de tenir ne serait-ce 24 heures face à des milliers de chercheurs à la tête bien faite, mais qu’une circonlocution trop évasive risque de faire durer le jeu pour l’éternité ! C’est donc un dosage assez subtil qu’il faut parvenir à trouver pour chaque chasse. Mais compte tenu du fait que plusieurs chercheurs se sont retrouvés très proches de la découverte, j’ai l’impression que la difficulté était finalement bien dosée, cette fois.

Si le texte a été peu utilisé finalement (ainsi que certains éléments de la carte), était-ce pour nous mettre sur de fausses pistes ? Sinon, pourquoi le faire aussi long ?
Une chasse au trésor répond à des impératifs assez complexes. Sur le fond, il s’agit de construire des énigmes qui résisteront au moins quelques mois à l’intelligence de nombreux chercheurs tout en faisant en sorte que cela reste trouvable dans un délai raisonnable. Sur la forme, le créateur de chasse doit choisir entre des énigmes assez « crypto » dont le résultat est certain à 99,9 %, mais qui manquent parfois de poésie pour les non-amateurs de cryptographie, et d’autres énigmes plus littéraires, plus interprétatives, avec les risques que cela comporte de fausses pistes involontaires. Dans L’Or de Sipán, j’ai voulu alterner entre ces deux styles, afin que chacun puisse s’y retrouver. Il m’a semblé que cacher des indices dans un véritable texte narratif était original et intéressant, bien que cela induise forcément des mots ou des phrases inutiles, donc des fausses pistes involontaires. L’alternative aurait été de rédiger des énigmes plus courtes et plus arides, mais elles n’auraient pas été forcément plus simples à décrypter. Aucune solution n’est parfaite !

Quand vous évoquiez des morceaux de « puzzles » à assembler, qu'entendiez-vous par là ? Il me semble plutôt avoir lu des déductions dans les solutions, un raisonnement assez linéaire utilisant les cryptos dans l'ordre.
À un ou deux détails près, les sept énigmes étaient trouvables de façon parfaitement indépendante les unes des autres (même s’il fallait en effet avancer dans un ordre au sein de chacune d’elles comme vous l’indiquez). À la toute fin, il fallait assembler – à la façon des pièces d’un puzzle – les villes-solutions pour effectuer un tracé sur la carte de France, puis pour trouver l’emplacement précis. C’était le sens de mon image.

Comment avez-vous monté cette chasse ? Vous êtes parti du lieu final et vous avez construit les énigmes en conséquence ou inversement ou un mix des deux ?
J’ai d’abord identifié la grande forêt de Tronçais, dont les fontaines anciennes me semblaient pouvoir faire des points de repère sympas. J’avais la volonté de construire sept énigmes ayant chacune un thème propre (astronomie, aérostats, etc.). J’ai donc cherché six villes assez éloignées qui permettaient d’aboutir à cette forêt avec un tracé que je voulais simple. Ensuite c’était parti pour écrire des énigmes aboutissant à ces villes tout en restant dans le cadre du thème retenu pour chacune !

Mais vous allez faire comment dans la prochaine chasse ? Vous avez déjà exploité les deux noms de l’île Julia/Ferdinandea dans deux chasses consécutives. Peut-être devoir lire autre chose que Jules Verne ?
Il me reste encore le nom « Graham » pour désigner la même île. (Oups, maintenant que je viens de vous le dire, cela semble compromis !)

Une prochaine chasse au trésor est-elle déjà en route ?
Eh bien, oui ! Nous avions déjà commencé à travailler sur notre prochain projet de chasse avec les Éditions du Trésor lorsque la découverte de Sipán a eu lieu… des précisions arriveront bientôt !

Un dernier message de l’auteur : Merci à tous les chercheurs qui m’ont envoyé leurs jolies pistes ou les coïncidences auxquelles ils ont été confrontés, même si je ne les reprends pas individuellement dans cette séance de Q/R je les ai toutes lues. C’est passionnant pour un auteur de voir à quel point les choses peuvent parfois s’enchaîner logiquement sur des voies parallèles. Un immense merci à toutes et tous pour votre ténacité et votre gentillesse.

DESIGN ZBRAH

© ÉDITIONS DU TRÉSOR

MENTIONS LÉGALES
Vous souhaitez être tenu au courant de nos parutions ?
Laissez-nous votre adresse email !
Merci pour votre inscription !
Erreur de saisie